Abattoirs de Bomel20h00

Préventes: 12€
Sur place: 16€

    • Chanson
    • Pop
    Nicolas Michaux
    (be)

    Nicolas Michaux : 30 ans. Bruxelles. A déjà eu plusieurs vies. Est parti, a voyagé, est revenu. Ecrit des chansons amoureuses et politiques dans des chambres à coucher et des trains. Les enregistre dans des maisons que des gens bienveillants lui prêtent quand ils partent en vacances. A l'heure de la sortie de son premier album solo, Nicolas Michaux connaît déjà bien la sueur de la scène, les heures de route en tournée et les enregistrements jusqu'au bout de la nuit : pendant dix ans, il a été le chanteur du groupe Eté 67. Avec « A la vie à la mort », Nicolas échappe aux étiquettes : un nom passe-partout, des atmosphères différentes sur chacun de ses titres (des ballades folk au psyché 60's), des chansons en français puis en anglais, un visage qui se fait fuyant dans ses clips et sur sa pochette, mais à tous les coups, ses mots, son écriture sensible et sa présence scénique nous atteignent en plein cœur.

    • Pop
    • Soul
    Témé Tan
    (be)

    Le physique longiligne de basketteur, la peau métisse, le sourire franc au milieu du visage et le regard pétillant, Tanguy Haesevoets alias Témé Tan est né à Kinshasa et débarque en Belgique à l’âge de 6 ans. Un premier album en 2011 nommé « Matiti », puis un ep un peu plus tard nommé « Quattro » lui permettent de présenter son univers singulier au public, et de se faire remarquer par le label [PIAS], dont le grand patron, Kenny Gates, dira qu’il est « LA star belge en devenir ». C’est en effet déjà bien parti avec son premier single nommé « Améthys », en forme tube imparable. Le futur de Témé Tan est donc plein de promesses, et il s’écrira dans les mois à venir, avec ce savant mélange de soul, de pop, de hip-hop et de rythme métissé

    • Chanson
    Mauvais
    (fr)

    « De la chanson, en français, dans le style qui vous convient selon vos critères et vos impressions. Une certaine idée de la variété, disons ». Voici ce que dit la bio de Mauvais. Nous ajouterons pour la petite histoire que c’est à un concours de playback que Calogero Marotta et Christophe Enclin ont décidé de lancer ce groupe, trouvant préférable d’écrire les chansons eux-mêmes plutôt que de faire semblant de reprendre celles des autres. Mauvais, aucun jeu de mots à faire (ou presque…). Mauvais parce qu'on a tous un mauvais côté, une mauvaise passe. Mauvais parce qu'ils lorgnent vers la mauvaise pop, le mauvais rock, et les paroles vers le mauvais Gainsbourg, le mauvais Katerine... Mais ça encore c'est eux qu'ils le disent. Car pour vous ils peuvent même devenir Gérard Depardieu... en témoigne leur premier album sorti il y a quelques mois !